Quand avez-vous besoin d'un permis bateau mer option côtière ?

Pour naviguer sur des bateaux à moteur, jet ski® ou scooters des mers, de jour comme de nuit, d’une puissance de plus de 6 CV à moins de 6 milles d’un abri, soit près de 12 km.

Comment se déroule la formation du permis bateau mer option côtière ?

La formation au permis bateau option côtière se deroule en trois parties :

  • Les cours théoriques de code qui se déroulent en présentiel en salle, en semaine, soirée ou week-end et qui comportent une partie de cours de théorie pure et une formation pratique théorique (météo, carte, sécurité…)
  • L'examen théorique se déroule en semaine dans les locaux de l'administration. 30 questions sous forme de QCM (questions à choix multiples), 5 erreurs maximum admises.
  • les cours de pratique de conduite qui se déroulent sur le plan d'eau le plus proche de nos locaux, en semaine ou en week-end. Nos bateaux sont tous récents et bien entretenus, avec tout le confort que l'on peut espérer (instruments de navigation, chauffage pour l'hiver, abri pour les intempéries).

Quel est le programme de formation au permis bateau mer option côtière ?

Le programme théorique comporte :

  • Les règles de barre, c’est à dire les règles de manoeuvre qui s’appliquent en mer
  • Les marques de balisage de jour et leurs feux de nuit ainsi que le balisage des plages et des régions A et B
  • Les feux et marques d'identification pour reconnaître les navires en fonction de leurs caractéristiques
  • Les signaux phoniques pour indiquer les intentions de manœuvre aux autres navires
  • Les signaux phoniques par temps de brume
  • Les signaux à utiliser en cas de détresse
  • Les signaux météo
  • Les signaux d'entrée de port
  • Les règles de sécurité pour la pratique du ski nautique
  • Les règles de la pratique du ski nautique
  • La protection de l’environnement
  • La météo : où se la procurer, l’échelle de Beaufort, les termes usuels.
  • Le matériel d’armement et de sécurité des navires de plaisance ainsi que les pièces administratives à posséder à bord
  • L’organisation des secours en mer
  • Les symboles principaux de la carte marine
  • Les notions de base sur la VHF
  • Les notions de mécanique indispensables ( les vérifications à faire avant d’appareiller, les paramètres à surveiller pendant la traversée, la bonne utilisation d’un moteur).

Le programme pratique, 2 heures de conduite effective par candidat à bord du bateau école et une heure trente en salle :

  • Assurer la sécurité de l’équipage
  • Décider de l’opportunité d’une sortie
  • Mettre une brassière de sauvetage
  • Mettre le moteur en service et démarrer après les vérifications nécessaires.
  • Manœuvrer sur un parcours à différentes vitesses.
  • Casser son erre en utilisant la marche arrière en cours de route
  • Manœuvrer pour récupérer un homme à la mer
  • Prendre une bouée de corps mort
  • Suivre un cap au compas et un alignement formé par deux amers
  • Simuler l’emploi d’une fusée de détresse et des autres matériels de sécurité et savoir les utiliser à bon escient.
  • Simuler l’emploi d’un extincteur
  • Appareiller, accoster.
  • Préparer l’amarrage et amarrer le bateau
  • Mouiller, vérifier la bonne tenue de l’ancre, tenir compte du rayon d’évitage
  • Faire demi-tour entre deux pannes
  • Faire marche arrière sur une longue distance
  • Déterminer un risque d’abordage
  • Déterminer la direction du vent et du courant